Actualités

Une étude française sur le bruit en néonatalogie

Une étude concernant les nuisances sonores en néonatalogie a été menée au CHU d’Amiens. Les niveaux sonores étaient enregistrés avant puis 1, 2 et 3 mois après l’introduction d’un programme éducatif pour les soignants incluant l’utilisation d’un indicateur visuel de niveau de bruit (Sound Ear®). 

Le niveau sonore était élevé en particularité pendant les transmissions (niveau de base 60dB pour une norme à 45 ; pics à 94dB pour une norme à 65). Une diminution significative des niveaux sonores était observée à 1 et 2 mois mais pas au 3ème mois. Malgré cette diminution, les niveaux sonores restaient plus élevés que les recommandations.

Conclusion des auteurs : l’activité humaine est la principale source de niveaux sonores excessifs. L’utilisation d’indicateurs visuels de niveau de bruit a un impact limité au court terme. Il parait important de mettre en place des programmes permanents de formation sur le sujet.

Remarques de NIDCAP-France :

-          Changer les comportements est un travail difficile, nécessitant leadership, formation, pratique réflexive, évaluation et feed-back continu ; les actions ponctuelles ont généralement des effets uniquement provisoires ;

-          La voix maternelle (et paternelle) doit être encouragée, et donc la présence prolongée des parents doit être valorisée et soutenue ;

-          Intégrer les parents dans une stratégie de réduction des nuisances sonores pourrait être envisagé ;

-          Ajouter d’autres stimulations sonores (genre musicothérapie) dans un environnement déjà bruyant n’est pas encouragé

 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27988063 

Centre Hospitalier de Valenciennes: Certification NIDCAP réussie!!!

Le Service de néonatalogie du CH de Valenciennes vient de réussir avec brio la Certification NIDCAP des Unités de Néonatalogie. 

Cette certification est un processus d'amélioration de la qualité des soins proposée par la Fédération Internationale NIDCAP NFI . Ce processus est basé sur une autoévaluation des pratiques selon un référentiel comportant 4 domaines (soins à l'enfant, soutien des familles, soutien des professionnels, architecture) puis sur une visite sur site de trois observateurs internationaux.

En Europe, 4 centres néonatals ont réussi cette certificationLinköping (Suède), Copenhague (Danemark), Brest et Valenciennes (France) 

 

Octobre 2014: Ouvrage collectif francophone: "Soins de développement: de la recherche à la pratique"

Parution  d'un ouvrage de référence concernant les soins de développement en période néonatale rédigé par plusieurs spécialistes de la période périnatale: médecins, chercheurs, infirmières, psychologues... De nombreux chapitres concernent le NIDCAP.

Cochin Port-Royal implante le NIDCAP

Le service de néonatalogie du Centre Hospitalier Cochin Port-Royal à Paris implante le NIDCAP avec l'aide du Centre de Formation de Bruxelles.

Début de l'implantation du NIDCAP à Vannes

Le Centre Hospitalier de Bretagne Atlantique de Vannes débute l'implantation du NIDCAP en collaboration avec le Centre de Formation NIDCAP de Brest.

Les unités de néonatalogie formées au NIDCAP en Europe

en bleu les centres universitaires

en jaune les centres non universitaires

Parution d'un livre sur le NIDCAP et les soins de développement (tout public)

Aux Editions de L'Harmattan

Le Collectif Prématurité : 10 propositions pour un plan Prématurité

Le Collectif Prématurité présentent 10 propositions pour un plan Prématurité.

Les points 5, 6 et 7 forment la base de l'approche NIDCAP:

5- Mettre en place un accès non limité et une participation intégrée des parents aux soins durant l’hospitalisation de leur enfant.

6- Adopter une architecture adaptée au bien-être et au développement de l’enfant, de la famille et des soignants.

7- Coordonner les actions de soutien à l’enfant, aux parents et aux soignants par des programmes d’intervention précoce validés scientifiquement.